Square Georges Cain 75003

square-georges-Cain
square-georges-Cain
Ecrit par Paris 75003
square-georges-Cain

square-georges-Cain

Le square Georges-Cain est un square discret et secret de Paris, situé dans le quartier du Marais, dans le 3e arrondissement.

Créé en 1923, le square s’étend sur 2 128 m2. Bordé au nord et à l’est par le Musée Carnavalet (à l’est, l’hôtel Le Pelletier de Saint-Fargeau, et au nord, son ancienne orangerie), et au sud par le lycée Victor-Hugo, il est clôturé à l’ouest par une grille qui donne sur la rue Payenne.

Construit à l’endroit où s’étendaient dès le XIIIe siècle d’importants terrains maraîchers baptisés « Culture Sainte-Catherine », propriété des chanoines de Sainte-Catherine-du-Val-des-Écoliers, le jardin est ouvert au public depuis 1931. Il est baptisé du nom de celui qui fut conservateur du Musée Carnavalet entre 1897 et 1914, Georges Cain (1856-1919, peintre et écrivain).

square-georges-Cain

square-georges-Cain

Au centre du jardin, au milieu d’un parterre de fleurs, s’élève une statue en bronze représentant une jeune femme nue, debout, tenant un foulard dans le dos. Cette oeuvre d’Aristide Maillol, dénommée Ile de France, a remplacé une précédente sculpture de Philippe Magnier.

Tout autour du square George-Cain, sur les murs et dans les coins, sont éparpillés en un ordre anarchique et sans indication muséographique des pièces archéologiques issues de l’histoire de Paris. On y trouve notamment des vestiges datant de la Renaissance de l’ancien Hôtel de Ville, ou le fronton du pavillon central (et son horloge) du Palais des Tuileries, encore noirci par l’incendie qui l’a détruit, ou encore des sarcophages mérovingiens. Ce « dépôt lapidaire du musée Carnavalet » s’est nourri de la guerre civile de 1871, et de la dispersion des collections du Musée des monuments français. La mousse et les pluies acides les ont considérablement détériorés.

Très ombragé, le square est planté de nombreuses essences, dont un figuier de plus de 6 m de haut.
Agrandir le plan

Réagir