La société EGS est de nouveau gestionnaire du marché des Enfants rouges

air-japon-aux-marche-enfants-rouges-cest-taek-L-1

Le marché des Enfants rouges (IIIe), c’est le marché qui marche le mieux de tout Paris ! On vient y déjeuner du monde entier.
Le marché des Enfants rouges regroupent une vingtaine de commerçants dont la moitié seulement exerce leur métier de façon traditionnelle : trois marchands de quatre saisons (un classique, un bio et un maraîcher du Val-d’Oise très couru), un poissonnier, un fromager, deux fleuristes… La dizaine d’autres sont des traiteurs qui, depuis une quinzaine d’années, ont installé tables et chaises dans les allées. Que la carte soit italienne, marocaine (9 € le couscous au bœuf chez Ahmed), afro antillaise, thaï, libanaise, voire « burger fermier ».

Malheureusement certains points pénalisent fortement la qualité de ce marché.

  • Les prix explosent
  • Des exposants possèdent plusieurs stands pénalise la concurrence et la variété des offres.
  • L’absence d’un boucher tripier
  • Difficultés de circuler dans les allers ou les tables et terrasses hors la loi  empiètent sur les voies
  • État de salubrité parfois limites ( Toilettes, poubelles, sols,…)
  • Exposant à l’entrée peu qualitatifs ( Masque africain, chaussettes, casque et coques iphones)

Malgré cela, la Mairie de Paris a renouveler sa confiance à la société EGS chargée encore une fois par la Ville de la gestion de cette halle.

 

Réagir