Histoire de la Place de la république 75003

place_de_la_republique
place_de_la_republique
Ecrit par KFB

La place de la République est une place située à la limite des 3e, 10e et 11e arrondissements de Paris.

place_de_la_republique

place_de_la_republique

La place de la République correspond au bastion de la porte du Temple, dans l’enceinte de Charles V qui date du XIVe siècle. Ornée en 1811 d’une fontaine dite du Château-d’Eau, dessinée par Girard, elle prit sa physionomie actuelle sous le Second Empire, avec le percement du boulevard de Magenta, de celui des Amandiers (devenu avenue de la République) et du boulevard du Prince-Eugène, aujourd’hui dédié à Voltaire. Une grande partie des théâtres du boulevard du Temple furent alors rasés. Notamment le Théâtre-Historique ou Théâtre-Lyrique fondé par Alexandre Dumas le 20 février 1847 et disparu le 20 décembre 1850.
La Caserne du Château-d’Eau de la Garde Républicaine avant la Première Guerre mondiale, ainsi que des tramways vers la banlieue Est

La caserne du Prince-Eugène, plus tard nommée du Château d’Eau puis caserne Vérines, fut érigée par Degrove, en 1854, en remplacement de l’ancien Wauxhall d’été et du célèbre diorama où Daguerre, l’un des inventeurs de la photographie, donnait ses représentations de quinze minutes. Prévue dès l’origine pour 3 200 hommes, elle accueille depuis 1947 la Garde Républicaine.

Gabriel Davioud, architecte de la Ville de Paris, construisit, en 1866, les Magasins réunis, sur tout le côté nord de la place. Il dressa aussi, en 1867, une seconde fontaine ornée de lions de bronze, celle de Girard ayant été jugée insuffisante et remontée au marché de la Villette.

En 1879, un concours, organisé pour l’installation d’un grand monument consacré à la République de nouveau proclamée, fut remporté par les frères Morice : Léopold pour la statuaire et Charles pour le soubassement. Deux cérémonies d’inauguration eurent lieu, une première le 14 juillet 1880 (avec le modèle en plâtre) et une deuxième, le 14 juillet 1883 (avec la version définitive en bronze). Le monument est constitué d’une grande statue de Marianne en bronze sur un soubassement en pierre où sont assises des allégories de Liberté, Égalité et Fraternité. La fontaine du Château d’eau de Davioud a quant à elle été réinstallée en 1880 place Félix-Éboué, dans le 12e arrondissement.

Le réaménagement de la place de la République a fait l’objet d’un concours pour favorises les « circulations douces ». Le lauréat, désigné le 21 janvier 2010, est équipe Trevelo & Viger-Kohler.

Réagir