Cafe Ineko

ineko

Dans la rue calme des Gravilliers, vient d’ouvrir une adresse délicate, aussi jolie dans le décor que dans l’assiette.

Ambiance finca minorquine dans cette nouvelle cantine végétale parisienne ouverte par Inès de Villeneuve, (ex-directrice de projet chez Louis Vuitton) et dessinée par l’architecte François Champsaur. Passée la porte, le décor tout en verrière, pierre blanchie et bois clair, piqué de meubles vintage et d’objets évocateurs (paniers en osier, plantes suspendues, coussins imprimés…) rappelle sobrement, sans en faire trop, l’ambiance typique d’une maison des Baléares. C’est délicieux parce que sincère.

Tout comme l’est la carte dessinée par Julie Bavant (@veganizer.paris) côté salé et Julie Genest (@Alternivore) côté sucré, où chaque produit a été sourcé avec attention. Témoins ce jour, le taboulé de petit épeautre débordante de légumes variés crus et cuits (chou rouge, radis, aubergines fondantes, tomates rôties, petites pousses…), la coca majorquine à la farine d’épeautre accompagné de labneh, houmous et tomates anciennes ou le scone salé transformé en sandwich à l’avocat et féta. Sans oublier les desserts extrêmement désirables: crème brûlée au lait de coco, tarte au citron revisitée, cookies au chocolat…  A siroter aussi : l’infusion verveine citron gingembre glacé. A visiter sans aucun doute. C’est très bon tout simplement.

Cafe Ineko, 13 rue des Gravilliers Paris 75003 –
Du mardi au samedi de 8h30 à 17h & apéro de 17h à 21h, du mercredi au samedi.
Fermeture d’été du 6 au 21 Août.

En savoir plus sur http://www.vogue.fr/lifestyle/food/articles/le-restaurant-cafe-ineko-a-paris

Réagir