cash advance louisville ms, free loan software, instant loans poor credit history

1K : Hôtel, Restaurant & Bar

1k-hotel-paris

1k-hotel-paris

Situé en plein cœur du quartier du Marais, dans le 3ème arrondissement, 1K Hotel est un hotel à la décoration ethnique-chic et contemporaine, mêlant les arts et le design. En plein dans la nouvelle génération d’hôtels urbains, 1K Hotel bénéficie d’un très bel espace et de chambres parfaitement en accord avec l’état d’esprit du lieu, ainsi que d’une partie restaurant qui propose des plats péruviens (pour exemple, une parihuela révisitée et son risotto de quinoa accompagné d’un cappuccino de tourteaux Aji panca à 24€) aussi beaux que bons.

1K Hotel dispose aussi d’un bar à cocktails, avec des cocktails signature tels que l’Esperanza (Flair Quinoa vodka Fleur de sureau Basilic frais, à 14€) ou El Chilcano (Pisco 1615 Quebranta Jus de citron frais Ginger Ale Main de Buddha, à 15€). Le restaurant du 1K Hotel sert le soir du mardi au samedi, de 19h à minuit (dernière commande à 22h30).

Ouvert depuis le 31 octobre dernier, ce bar à cocktails caché nous plonge dans une ambiance unique et renverse tous les stéréotypes mexicains…

Mais pour découvrir cette nouvelle adresse confidentielle, il faut tout d’abord se laisser guider par un lutteur masqué ou une hôtesse latine qui nous entraîne à travers les cuisines du restaurant de l’hôtel et nous mène devant les portes de La Mezcaleria.

La Mezcaleria Bar

Derrière les portes de ce bar, mélangeant la culture locale et l’esprit underground, le Mezcal, le fameux spiritueux mexicain, voisin de la tequila, est à l’honneur.

Pur, le Mezcal est servi dans des jicaras (fruit tropical du calebassier), ou bien des vasos veleros (verres de dégustation mexicains gravés).

Mais le Mezcal est aussi à déguster sous forme de cocktails. Des savants breuvages que vous choisissez en vous prêtant au jeu de cartes mexicaines… Tirez ainsi celle qui s’accorde le mieux à votre personnalité ou à votre humeur du jour et optez pour « El Diablito », un cocktail de Mezcal sanguin, épicé et machiste ou bien le « Corazon », un cocktail plus doux préféré de la gente féminine.

Et pour accompagner ces boissons, pourquoi ne pas découvrir le guacamole traditionnel ou, plus surprenant, des sauterelles grillées?

13 Boulevard du Temple,
75003 Paris
Ouvert les jeudis, vendredis et samedis de 19h à 2h du matin

Week-end Cirque

Cirque

Cirque

Le Carreau s’ouvre du 20 au 21 décembre en grand aux arts du cirque pour les fêtes de fin d’année en accueillant des artistes et des spectacles populaires, exigeants, novateurs !

Circassiens, acrobates, danseurs, performeurs de l’espace s’empareront des volumes, avec une prédilection pour les formes aériennes, au-dessus du plancher des vaches dans une scénographie à l’échelle inédite des Halles. Levez la tête pour surprendre des corps défiant les lois de la pesanteur !

Le Carreau sera le temps d’un week-end, le « temple » des arts du cirque en famille et entre amis.

Lumières : carte blanche à Christian Lacroix

Du 19 Novembre au 19 Avril 2015

Le musée Cognacq-Jay se dévoile à travers une carte blanche proposée à Christian Lacroix.

Créé en 1927 à l’initiative du fondateur de la Samaritaine, Ernest Cognacq, le musée a emménagé dans les espaces de l’hôtel Donon, demeure du XVIe siècle rénovée dans le Marais en 1990. Il présente de riches œuvres des arts décoratifs du XVIIIe siècle parisien, sélectionnées par le fondateur sous le prisme du « goût » Goncourt pour être présentées au public dans des ambiances de boiseries évocatrices du XVIIIe siècle, alternant avec des galeries de présentation. Connu pour son travail régulier auprès des institutions muséales, Christian Lacroix a ainsi accepté le double défi de renouveler le « fil rouge » des ambiances de visite tout en travaillant sur une thématique chère à son approche artistique, le costume. Théâtral, scénique, comique, il est mis en lumière par l’artiste-commissaire pour mieux évoquer la pérennité de ce goût pour le XVIIIe. La confrontation des œuvres textiles et des collections du musée, ancrées dans la période, trouve écho auprès d’installations contemporaines sélectionnées pour leur proximité avec le siècle des Lumières.


Exposition Lumières : Carte Blanche à Christian… par paris_musees

Commissaires :

Christian Lacroix
Rose-Marie Mousseaux, conservateur du patrimoine, directrice du musée Cognacq-Jay.

Meublés touristiques dans le 75003 : Paris fait la chasse aux locations illégales

location meublè

location meublè

C’est là que les problèmes commencent. Le Code de la construction et de l’habitation (article L. 631-7), qui encadre la location saisonnière, stipule que pour que la location saisonnière soit légale, une demande d’autorisation doit être soumise à la mairie (ainsi qu’au maire de l’arrondissement concerné, le cas échéant). Pour obtenir l’accord, le bien d’habitation en question doit subir un changement d’affectation pour devenir un bien commercial. De plus, le bailleur pourra être contraint à la règle de compensation (en fonction des zones). Celle-ci impose au propriétaire de proposer à l’habitation un autre bien de superficie équivalente.

L’exécutif parisien veut durcir les règles entourant les meublés touristiques, ces appartements qui ne sont pas les résidences principales de leur propriétaire et qu’ils louent à la nuit, à la semaine ou au mois. Objectif : que les Parisiens puissent continuer à se loger dans tous les arrondissements de la capitale.

Les multipropriétaires parisiens qui louent leurs biens sous la formule du meublé touristique sont dans le collimateur de la maire de Paris.

Concrètement, la ville souhaite que le centre de Paris, pris au sens large du terme, reste accessible aux Parisiens. Et que la surface occupée par les meublés touristiques ne se fasse pas au détriment de logements conventionnels. « Dans les arrondissements centraux, il y a énormément de meublés touristiques, des biens qui sont loués à la semaine tout au long de l’année », notamment sur des sites internet type AirBnB, déplore Ian Brossat, adjoint PCF en charge du logement

Durcissement des règles

Pour lutter contre ce « développement anarchique », l’exécutif veut durcir les règles dites de compensation. En gros, lorsqu’un propriétaire souhaitera transformer un bien en meublé touristique, pour en obtenir l’autorisation, il devra proposer une surface équivalente de logement dans le parc social… ou le double s’il s’agit du parc privé. Surtout, désormais, cette compensation doit avoir lieu dans le même arrondissement. « L’objectif est de ne pas perdre de logement dans les arrondissements centraux de la capitale », explique Ian Brossat, adjoint PCF en charge du logement.

Lutter contre la spéculation immobilière et les nuisances sonores

Ne pas perdre de surface de logement… mais aussi lutter contre la spéculation immobilière. L’adjoint s’emporte contre ces studios « loués à la semaine pour 600 ou 700 euros ! C’est le prix d’un loyer mensuel. » Enfin, l’objectif de ce durcissement est de lutter contre les nuisances sonores engendrées par les locations temporaires et certains touristes en vacances dans la capitale adeptes des soirées bruyantes et prolongées

Si le projet de délibération est adopté, ce dont ne doute pas Ian Brossat – « C’était une demande des mairies du centre de Paris, toute tendance politique confondue » assure-t-il – le nouveau règlement entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2015.

le 161-Coiffure en appartement.

le 161

le 161

Kat, la propriétaire avait envie de créer un endroit ou les femmes (et les hommes !) puissent se rendre et se sentir bien. Elle avait envie de pouvoir proposer un service de qualité plutôt que d’enchaîner les clients dans une course effrénée. Au revoir le bruit des séchoirs en fond sonore et les coupes qu’ils faut s’en cesse arrêter pour pouvoir noter un autre RDV.

N’hésitez pas à venir faire une visite au 161, autour d’une bonne tasse de thé et repartir avec une nouvelle coupe pour affronter l’automne.
le 161… ou comment se faire coiffer dans le calme.

161 rue du Temple,
paris 75003

http://www.le161.com/

Les ventes d’objets à 60%

Faites vos cadeaux pour la fête de Noël  à 60% de rabais! Un engagement envers les enfants des rues, le dimanche 14 décembre 2014. Prométhée Humanitaire est composée de volontaires à travers le monde qui ont décidé qu’il y avait quelque chose qu’ils  pourraient faire pour aider les enfants des rues  du monde. PH a son siège central à Paris, France. La majorité de ces soixante bénévoles se réunissent deux fois par an pour aider à organiser la Journée de Noël et les ventes de fête des mères. Les bénéfices vont directement à des organisations locales qui sont responsables de subvenir aux enfants qu’ils abritent.

La Cause

Partout dans le monde, en France et Etats-Unis, il ya des enfants sans-abri qui dorment dans les rues, sur les plages, ou sous les ponts. Leur seul recours: Prier,

ESPACE COMMINES, 17 rue Commines – Paris 75003
Métro: Filles du Calvaire / Bus: n ° 20, 65 et 96 – droit d’entrée de 2 €
De 10H – 18H30

!

Cantine California

cantine-california

cantine-california

Après le célèbre food truck qui parcourt les rues de Paris, Cantine California a ouvert son restaurant ! On y retrouve la même ambiance chaleureuse et bon enfant, ainsi que les mêmes plats copieux et savoureux, dans un décor tout en bois. Détail qui a son importance, tous les ingrédients sont bio et de très bonne qualité.

Si vous en avez marre des croissants, et que vous avez envie d’essayer un brunch west coast, vous avez frappé à la bonne porte !
Vous pourrez choisir entre plusieurs plats à la carte : les « Buttermilk Blueberry Pancakes » accompagnés de bacon, ou bien le « French Toast », également avec du bacon, ou enfin les « Soft Scrambled Eggs », avec bacon et cheddar.

Côté burgers, on ne vous la refait pas, ils sont toujours aussi bons et copieux. L’autre bonne idée de Cantine California version restaurant, c’est de proposer seulement deux cocktails à la carte : une Margarita bien réalisée, à choisir version verre ou pichet (entre copains) et un « Mount Gay Rhum / Fever Tree Naturel Tonic & Lime ». Enfin, le restaurant est à l’image de Jordan : agréable, très chaleureux avec le bois brut que l’on retrouve partout. Pas de chichis, ici on se sent comme à la maison et même pour les plus timides ou les fêtards, une salle plus intime au sous-sol vous attend !

Le restaurant est ouvert tous les jours de 10h à 23h, 12h le dimanche pour le moment (modification des horaires à venir). Comptez 15 € pour un burger + frites, 9 € pour une petite salade, 14 € pour une grande salade, 6 € le cocktail.
46 rue de Turbigo
75003 Paris 3

Guimi House

Guimi House

Guimi House

les desserts hongkongais débarquent à Paris- Ce concept a depuis longtemps franchi les frontières hongkongaises et trouve son public aussi bien à Londres qu’à New York. Depuis cet été, il arrive enfin à Paris avec le tout nouveau Guimi House -

Guimi House est d’abord destiné à une clientèle asiatique féminine et jeune. Comme c’est le cas à Hong Kong, les jeunes sont particulièrement friands de ce genre d’endroit et aiment s’y retrouver entre deux cours ou en fin de soirée autour d’un dessert. Je pense que le lieu a été créé dans cet esprit convaincu que les français d’origine chinoise ou les étudiants chinois en France seraient ravis de retrouver les soupes sucrées hongkongaises à Paris -
38 rue de Turbigo,
75003 Paris,
01 71 21 90 72,
Powered by WordPress | PalmPreBlog.com is the Unofficial Palm Pre Authority | Thanks to iFreeCellPhones.com T-Mobile Phones, MMORPG and Fat burning furnace review