Texas loan, faxless payday direct lenders, arrow loan arranger

Louis Quatorze (75003 Paris)

 LOUIS QUATORZE

LOUIS QUATORZE

Dans un ancien hôtel particulier du XVIIème siècle la boutique s’étend sur 115 mètres carrés, répartis sur deux niveaux.
Cette marque fondée en 1980 par Paul Barrate,relancée avec le soutien d’un investisseur coréen, met à l’honneur le patrimoine français et européen en jouant sur des matières nobles, cuir, soie, cachemire…
Vous y trouverez les lignes de maroquinerie pour femme et homme ),la collection de petite maroquinerie et d’accessoires (étoles, bijoux, parapluies…).Des produits de qualité réalisés pour la plupart à la main dans des ateliers français ou européens

Les flagship stores de LOUIS QUATORZE réincarnent la chambre personnelle du Roi Soleil, et invitent les clients dans un espace somptueux et accueillant à la fois. A travers le mobilier unique qui reflètent bien la sincérité de la maison et sa vision du monde originale, et dans les objets décoratifs racontant son histoire, les clients ressentent « l’assurance » et « le charme » de LOUIS QUATORZE. L’aménagement intérieur des deux flagship stores à Paris et à Séoul, et de toutes les boutiques de LOUIS QUATORZE dans les quatre coins du monde, est conçu autour du même concept. L’identité de la marque et ses codes culturels sont retrouves dans toutes les boutiques, sous un angle légèrement différent.

L’intérieur des boutiques, inspire d’un style mobilier français ancien, mêle le surnaturel au passe et a l’histoire. Racontant toutes les petites histoires de la marque, chaque objet et chaque décoration places autour des produits ont été choisis pour créer une ambiance propre a LOUIS QUATORZE.

106 rue Vieille-du-Temple
75003 Paris

Le SŌMA

le soma restaurant 75003

le soma restaurant 75003

Le SŌMA, contraction de “South Marais”, est né d’une collaboration entre Mlle Frédérique Picallo et Mr Jean-Charles Quillet qui se sont rencontrés à Paris en 2006. C’est quatre ans plus tard qu’ils se retrouvent et travaillent ensemble chez Fred & Ginger. Leur vision professionnelle commune et leur bonne entente les conduit naturellement à envisager une collaboration. Un peu moins d’un an après la revente du restaurant l’occasion se présente. Le projet naîtra avant tout d’un lieu, d’une opportunité, mais aussi d’un concept qui s’adapte naturellement aux deux personnalités. Le concept d’Izakaya (tapas japonaises) communique parfaitement la passion pour l’Asie de Frédérique et les origines Sud Américaines de Jean-Charles.

AMBIANCE
Une déco très japonaise avec un comptoir trônant au milieu de la pièce et quelques tables à l’arrière, du papier peint manga collés sur le comptoir, des toilettes très zen et des serveurs coiffés de leurs plus beaux bandanas japonais. Le service est impeccable, souriant, attentif, blagueur, généreux, attentionné.. Rien à dire ! Même le chef au comptoir s’essaie parfois à quelques blagues plus ou moins réussies.

Artmonie

Amélie et Delphine JALLADAUD -

Amélie et Delphine JALLADAUD -

Amélie et Delphine JALLADAUD / Relaxologues et praticiennes d’énergétique chinoise

Le centre de bien-être l’Artmonie est ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h, et le dimanche uniquement sur rendez-vous. Pour tout massage il est conseillé de prendre rendez-vous à l’avance (pour vous éviter toute attente), ou dans le cas où vos plannings ne sont pas fixes, de téléphoner au minimum 30mn avant l’horaire souhaité…
Pour respecter la tradition ancestrale des massages proposés au centre de bien-être l’Artmonie, nos masseuses-relaxologues ont suivi des formations rigoureuses et approfondies en massages ayurvédiques d’une part, et en énergétique chinoise d’autre part.
Delphine et Amélie, vos masseuses-relaxologues, sœurs jumelles, elles massent régulièrement depuis l’âge de 10 ans.
C’est ainsi qu’à 18 ans elles sont parties directement en Inde découvrir l’Âyurveda traditionnel et toutes les disciplines qui lui sont intégrées : yoga, méditation, massages. Après plusieurs stages de yoga et méditation depuis l’âge de 15 ans, elles etaient prêtes (puisque « sur la voie de la purification énergétique personnelle») à toucher et soigner autrui, et donc à suivre la formation intensive sur les massages ayurvédiques… qu’elle ont choisi de faire en Allemagne dans un centre ayurvédique rattaché à un ashram, et situé au cœur de la forêt noire, à Oppenau.

Pour un rendez-vous le dimanche (ou en semaine de 20h à 21h), nous vous recommandons de nous prévenir la veille au plus tard.

http://www.lartmonie.com

12 rue Dupetit Thouars,
75003 Paris
01 42 71 39 80

Etonnant – boutique de décoration

etonnant

étonnant

L’Étonnant est un nouveau magasin d’objets de décoration qui a remplacé le petit supermarché Bio.

Quel n’est pas la surprise de découvrir que c’est le même dirigeant qui contraint par une concurrence nouvelle, c’est lancé depuis quelques jours dans la vente d’objet de décorations et ustensiles pour la cuisine.

Ce magasin de décoration, vous présente ses idées de décoration pour votre maison tel que les  ustensiles de cuisine (Bols, plats, carafes, etc) …

Allez a la découverte des objets design  fait de de vaisselle, vases, photophores, tout en matières recyclées ou naturelles. Ideal pour trouver un cadeau, les prix sont raisonnables et quelque soit votre budget vous y trouverez un objet qui sera faire plaisir.

 

35, Rue Debelleyme
75003 Paris

Causses

Causses

Causses

Après près de deux ans d’activité, Causses, la boutique d’Alimentation Générale de Qualité du 9èmearrondissement de Paris inspirée par les valeurs du slow food développe un nouveau point de vente dans le 3ème arrondissement. Ce magasin d’alimentation générale est aussi une « fabrique » de soupes, salades… à déguster sur place. Avec des produits sains, venant de producteurs locaux. En plus des cours de cuisine, on vous donne chaque semaine des menus à réaliser à la maison.

C’est donc sur 200 mètres carrés de surface de vente sous la supervision d’Anne Sophie Gervis avec un nouvel espace restauration opéré par la chef Olivia Prévost. Le magasin et l’espace restaurant proposent une offre de produits plus élargie faisant place notamment à une large gamme de sardines portugaises en partenariat avec l’union des conserveries portugaises, La Loja das Conservas.
Le lieu a été désigné par la même équipe que le premier espace, à savoir Lucille Bureau, Michel Deterpigny, Virginie Carthagena et Valérie Jelger.

222 rue Saint Martin
Paris 75003

Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé

affiche_paris_libere_carnavalet_6

Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé

À l’occasion du 70e anniversaire de la libération de Paris et dans le cadre du Mois de la Photographie, le musée Carnavalet présente l’exposition «  Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé ».

Le 25 août 1944, Paris est libéré par la 2e Division blindée du général Leclerc et les Alliés. Deux mois et demi après, alors que la France et les Alliés se battent encore contre les nazis, le musée Carnavalet écrit déjà l’histoire en ouvrant le 11 novembre 1944 une exposition sur la Libération. En effet, dès septembre, François Boucher, conservateur du musée Carnavalet et résistant, souhaite « réunir les documents indispensables à l’historien de l’avenir ». Il lance alors un appel dans la presse afin de « constituer une documentation très complète sur les journées de la libération de Paris » et sollicite de nombreuses institutions. Cette exposition, réalisée sur le vif et portée davantage sur l’émotion que sur la véracité historique, rencontre alors un véritable succès populaire.

« Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé » revient sur l’exposition de 1944 en reprenant des photographies de Robert Doisneau, René Zuber, Jean Séeberger… que viennent enrichir et contextualiser des tirages, des films d’époque, des entretiens vidéos avec des témoins de la Libération, des livres publiés à chaud ou encore divers objets attestant de l’engagement des résistants parisiens pour leur cause… Cet ensemble inédit de témoignages variés permet de comprendre la fabrique de l’image en temps de guerre. Dans un face à face où photographies et films se répondent, le parcours montre que les mémoires individuelles et collectives se sont construites grâce aux images qui, avec le temps, font l’objet d’interprétations variées. Une installation audio-visuelle de l’artiste Stéphane Thidet illustre le lien complexe qui nous lie aux photographies et le médecin généticien Axel Kahn nous explique comment notre cerveau les mémorise.

La Gaîté Lyrique accueille « Capitaine Futur »

capitaine_futur

capitaine_futur

Du 18 octobre au 8 février prochain, la Gaîté Lyrique accueille « Capitaine Futur et le voyage extraordinaire », une exposition qui plonge petits et grands dans l’univers du numérique.

Après une première édition en 2013, Capitaine Futur est de retour à la Gaîté Lyrique et nous embarque pour un voyage extraordinaire à la découverte de l’univers du numérique. Ici, pas d’exposition statique. Les enfants et les plus grands sont là pour expérimenter, voir, écouter et toucher. A bord du Capsulo, un vaisseau « rebondissant ayant bravé tous les tests d’étanchéité », on découvre les secrets des ordinateurs à travers différentes installations. Et en plus de l’exposition permanente, des événements (concerts, ateliers, projections…) sont organisés chaque semaine. A ne manquer sous aucun prétexte !

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »//www.youtube.com/embed/uWlzOSUOMvw » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

La Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin, 75003 Paris. Tarif plein  7.5 € , réduit 5.50 €. Pendant les vacances : exposition ouverte du mardi au vendredi de 12h à 20h, en période scolaire, le mercredi de 14h à 20h. Tous les week-ends de 11h à 19h.

Les inutiles Fanchon en Mars passage molière

les inutiles

les inutiles

Fanchon, après avoir étudié les beaux arts, elle choisis le bijou comme support de son imaginaire et c’est au printemps 2008 qu’elle crée la marque, Fanchon en Mars.
Un an plus tard, elle installe son petit atelier au coeur de Paris, dans le paisible passage Molière. elle l’accompagne d’une boutique où elle présente ses collections ainsi que celles d’autres créateurs.
« Les inutiles » en est le reflet ! Des lignes douces, épurées, mêlées à un univers féminin un rien naïf…

« Les inutiles » gomme les murs de sa petite boutique parisienne pour vous permettre d’y flâner de chez vous. Vous y découvrirez des bijoux, des accessoires et des coquetteries pour la maison. Elle y  présente ses bijoux de saisons ( « les inutiles » est la boutique officielle Fanchon en Mars) ainsi qu’une vingtaine d’autres marques et créateurs.
elle sélectionne chacun d’eux avec soin, pour l’esthétisme de leurs collections bien sûr, mais aussi pour leur savoir faire et la qualité de leurs créations.

L’ensemble forme une sélection de petites choses délicates, parfois précieuses ou rares lorsque ce sont de mini séries, toujours à prix accessible afin que vous puissiez les adopter et chouchouter vos amis.

http://www.lesinutiles.fr

21 passage molière
Paris 75003

Powered by WordPress | PalmPreBlog.com is the Unofficial Palm Pre Authority | Thanks to iFreeCellPhones.com T-Mobile Phones, MMORPG and Fat burning furnace review